[CES2014] Parrot annonce deux nouveaux drones !

20140106-020558.jpg

Toute cette semaine, je vous ferai part des principales annonces faites lors de ce CES 2014 à Las Vegas. Parrot a donc présenté (à un public restreint) deux nouveaux drones. Ou plutôt deux nouveaux produits connectés à piloter avec son smartphone ou tablette. Voici le MiniDrone et le Jumping Sumo !

Jumping Sumo

Ce premier nouvel objet, n’est pas un drone a proprement parler. Il s’agit en quelques sortes d’un véhicule sur deux (grosses) roues équipé d’une caméra, d’un accéléromètre, d’une catapulte ainsi qu’un petit grappin.

20140106-021226.jpg

Sous la forme d’un extraterrestre, il a l’air d’en avoir sous le capot. D’après la vidéo de présentation où un jeune commande le Sumo à l’aide de son téléphone depuis sa chambre, pour qu’il aille dans la cuisine lui chercher une barre chocolaté et revenir a son point de départ avec. Si en réalité cet objet est capable de faire ça, ce serait alors une vraie réussite !
Il possède donc une catapulte à son dos qui lui permet logiquement de le catapulter à quelques mètres du sol pour retomber sur ses roues. D’après la vidéo, il est possible de le faire passer du sol à un meuble en hauteur avec la catapulte. Je demande à voir en réalité…

Ensuite, il embarque ce qui a fait de l’AR.Drone L’AR.Drone, une caméra qualité VGA. La liaison avec le téléphone se ferait par WiFi (tout comme l’AR.Drone).

Concernant la durée de la batterie elle est de 20 minutes environ. Par contre pour le moment aucun prix ni disponibilité n’a été annoncé, cependant l’on sait que ça sortira cette année.

Par contre, niveau prix on peut s’attendre à un prix bien inférieur à l’AR.Drone (299€ environ), affaire à suivre donc.

Mini Drone

Second produit présenté, il s’agit ici d’un drone. Un vrai, et surtout un minuscule drone !

20140106-022352.jpg

Logiquement appelé Mini Drone, il possède la plupart des caractéristiques de l’AR.Drone mais avec une en plus bien sympa.

Il a deux modes de fonctionnements. Le premier roulant avec deux (gigantesques) roues, le second en volant tout simplement.
La force dans tout ça est que ce drone à la capacité à commencer une course avec ses roues et de la continuer en volant !

Il possède pleins de capteurs comme un accéléromètre, un gyroscope ou encore une caméra de détection. Mais contrairement à l’AR.Drone ou au Jumping Sumo, ce drone ne possède pas de caméra. Donc pour l’utiliser il faudra rester avec lui.

Niveau autonomie elle est autour des 6 minutes, certes c’est peu mais pour un si petit drone c’est correct.

La encore aucun prix ni disponibilité d’annoncé sauf que ça sortira cette année aussi.

L’on peut penser que Parrot proposera une version 3.0 de l’AR.Drone avant la fin du CES, car l’entreprise a pour habitude de l’échanger tous les 2 ans, et cela fait 2 ans qu’il n’a rien reçu comme nouveautés.

Bonne journée et à bientôt !